Search
dimanche 18 février 2018
  • :
  • :
DOOGEE
Camon CM Full Ecran

Côte d’Ivoire : Les partis politiques formés aux techniques de communication

Banner_Moov
Banner_SMS_Orange
Banner_MTN_Alerte_SMS

La Fondation Friedrich Ebert Stiftung en partenariat avec l’Audace Institut Afrique (AIA) ont initié des sessions de formation sur les méthodes et les techniques de communication et de rhétorique à l’intention des partis politiques de Côte d’Ivoire.

Maîtriser toutes les facettes de la communication quand on est animateur d’espaces publics s’avère primordial en politique. C’est bien ce que révèle Gisèle Dutheuil, directrice d’AIA. L’art oratoire est en effet incontournable en politique, surtout quand il s’agit de l’éveil démocratique. Et à Martin Johr, représentant-résident de la Fondation Friedrich Ebert Stiftung, d’insister sur la notion de dialogue politique, notamment entre les partis. Pour Martin Johr, tout dialogue politique passe à coup sûr, par le dialogue entre les partis politiques, seul moyen de construction d’une société démocratique.

« L’art oratoire n’est pas la principale activité de l’AIA, mais nous constatons que bien que l’Afrique soit un continent de tradition orale, la jeunesse a beaucoup de mal à s’exprimer clairement et de façon convaincante. Parfois, nous rencontrons des chercheurs qui ont réalisé un travail extraordinaire mais auxquels il est nécessaire de poser 10 à 20 questions avant de comprendre le cœur de leur sujet et sa pertinence. C’est regrettable, car ils perdent tout leur impact. C’est comme un livre fermé, ça ne sert qu’à décorer et ça n’a pas de portée réelle », selon Gisèle Dutheuil.

A Lire Aussi : Le foncier rural en Côte d’Ivoire revu par le Think Thank Audace Institut Afrique (AIA)

La troisième session d’information portait sur les relations publiques. Les différents représentants des partis politiques ont eu droit à une session pratique consistant en une mise en situation. Une interview filmée de 5 minutes a permis à ces acteurs politiques de traiter divers sujets tels que « le danger des microbes dans les quartiers », « la révision de la constitution ivoirienne », « le prix des denrées alimentaires », « le chômage » et « la nécessaire sécurité des terres en milieu rural ». Mme Dutheuil n’a par ailleurs pas manqué d’instruire son auditoire sur certains éléments nécessaires en termes de relations publiques ou média training. Il s’agit donc « de déterminer un cœur du sujet », « d’aborder d’entrée le vif du sujet », «de se préparer à des questions pièges » et « de se méfier du journaliste qui veut à tout pris un scoop ».

 Fondation Friedrich Ebert Stiftung en partenariat avec l’Audace Institut Afrique

Fondation Friedrich Ebert Stiftung et l’Audace Institut Afrique – Frat Mat

« Au sein de partis politiques, l’art oratoire est crucial, car c’est un véritable outil démocratique. Les discours doivent être contextualisés et adaptés au public pour que les idées avancent et soient comprises par tous. C’est une condition essentielle du débat démocratique », selon Gisèle Dutheuil.

Soulignons que plusieurs partis politiques ont pris part à ces sessions de formation au nombre desquels figurent le Parti Démocratique de Côte d’Ivoire (PDCI), le Front Populaire Ivoirien (FPI), etc.

« C’est pour ces raisons que l’équipe d’AIA garde une petite part de son temps pour réaliser des formations destinées à de petits groupes ciblés. En interne, nous sommes tous formés, car le rôle d’un Think Tank n’est pas seulement de réfléchir, mais nous devons aussi passer à l’action et influencer le débat public. Sans formation au discours et au débat, nous serions comme un athlète auquel on a coupé une jambe. Si nous voulons être à la hauteur de nos idées, nous devons tous faire l’effort de les communiquer clairement », conclut-elle.

 

 



Web redacteur ; Journaliste Radio


Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *