Search
dimanche 18 février 2018
  • :
  • :
Camon CM Full Ecran
DOOGEE

PND 2016-2020 : Bilan mitigé pour la délégation ivoirienne après la présentation de son plan à Paris

Banner_Moov
Banner_SMS_Orange
Banner_MTN_Alerte_SMS

Le financement attendu par les autorités ivoiriennes pour le financement du Plan National de Développement (PND), reste mitigé après les deux journées de consultation auprès du Groupe Consultatif à Paris les 17 et 18 mai 2016.

Le premier ministre ivoirien, Danail Kablan Duncan lors de la présentation du PND à Paris le mercredi 18 mai 2016 @DR

Le premier ministre ivoirien, Danail Kablan Duncan lors de la présentation du PND à Paris le mercredi 18 mai 2016 @DR

La délégation ivoirienne repart de Paris avec un engagement de 15 milliards de dollars sur 54 milliards de dollars attendus par les autorités ivoiriennes pour le financement de plusieurs projets d’ici 2020. Accompagné d’une quinzaine de ministres, le chef du gouvernement ivoirien, Daniel Kablan Duncan a présenté ce PND le mardi aux bailleurs de fonds multilatéraux et le mercredi au secteur privé, à la représentation de la Banque mondiale à Paris. Le chef du gouvernement ivoirien, accompagné de sa délégation était pourtant très optimiste quant aux financements de son PND. L’objectif du président Ouattara, c’est de mener l’économie ivoirienne vers les 50 économies les plus dynamiques.

La réticence des investisseurs privés s’est faite ressentie quant à la sollicitation du gouvernement ivoirien. L’État de Côte d’Ivoire a bien pourtant amélioré son climat d’affaires pour mieux attirer les investisseurs en Côte d’Ivoire. Bien de problèmes subissent. Il revient néanmoins aux autorités ivoiriennes de mieux faire afin de pouvoir rendre plus souple certaines mesures incitatives à attirer d’avantages des investisseurs nationaux et internationaux. Des problèmes endémiques ont été relevés par les investisseurs privés, notamment, une fiscalité qui reste encore plus lourde, un taux de chômage qui atteint les 46 % et la corruption qui reste également un frein au développement de la Côte d’Ivoire.

LIRE AUSSI : GCPND 2016-2020 : La 2e journée du Groupe Consultatif promet 19 milliards de dollars, soit 9 500 milliards FCFA

Par ailleurs, l’État de Côte d’Ivoire, dans son PND a décliné des axes stratégiques sur lesquelles reposent ce plan pour amorcer une deuxième phase de croissance de l’économie ivoirienne. La réconciliation des fils et filles du pays permettra également de préserver certains acquis et maintenir une stabilité politique durable. Cette stabilité permettra ensuite de mieux organiser les états généraux de l’emploi pour faire reculer la pauvreté en Côte d’Ivoire.




One thought on “PND 2016-2020 : Bilan mitigé pour la délégation ivoirienne après la présentation de son plan à Paris

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *