PND 2016 -2020 : Le secteur privé souhaite une flexibilité de la part du gouvernement ivoirien

Le secteur privé ivoirien réclame plus de flexibilité de la part du gouvernement dans son implication pour l’accomplissement du plan national de développement (PND) 2016-2020.

Le mardi 10 mai 2016, le président de la Chambre de Commerce et d’industrie de Côte d’Ivoire, Nicolas Djibo a invité le gouvernement ivoirien à plus de flexibilité dans le but d’une meilleure implication du secteur privé dans la réalisation du PND 2016-2020.

Nicolas Djibo, président de la Chambre de commerce et d’industrie de Côte d’Ivoire
               Nicolas Djibo, président de la Chambre de commerce et d’industrie de Côte d’Ivoire

Pour Nicolas Djibo, l’État de Côte d’Ivoire, pourrait faire mieux pour inciter les acteurs privés ivoiriens à s’investir dans l’aboutissement du plan national de développement. Ceci pourrait se faire grâce à des concessions de la part du gouvernement pour une meilleure gestion de la dette intérieure. Pour le président de la CCI-CI, il faudrait aussi doter de la Côte d’Ivoire, un observatoire de la commande publique. Invité par un magazine spécialisé à Abidjan, dont le thème du débat a porté sur « émergence économique, enjeux et défis pour les entreprises ». Sur le chapitre des doléances, Nicolas Djibo à également souligné une fiscalité « complexe » qui demeure un frein pour l’activité économique de certaines entreprises du secteur privé. Le conférencier a également soutenu qu’une fois ces différents efforts seront levés, surement que la Côte d’Ivoire s’orientera allègrement vers l’émergence, enjeux pour l’État de Côte d’Ivoire.

Lire aussi  : Le Premier ministre ivoirien, Daniel Kablan Duncan, a présidé le PND 2016-2020

Pour rappel, le PND 2016-2020 est estimé à plus de 30 000 milliards de FCFA. L’État attend une contribution à hauteur de 70 % du secteur privé. Ce plan sera conduit par le premier ministre ivoirien, Daniel Kablan Duncan auprès du Groupe consultatif de Paris les 17 et 18 mai.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *