Pokémon Go perd plus de 15 millions d’utilisateurs en 1 mois. Deja la fin de la partie ?

La fièvre de Pokémon Go semble s’estomper. Deux mois après son entrée fracassante sur le marché des applications mobiles, le jeu créé par Niantic serait-il rentré dans sa phase de récession ? Selon le cabinet américain Axiom Capital Management, 1/3 des utilisateurs auraient arrêté l’aventure. 


L’engouement suscité par l’avènement de Pokémon Go n’a pas pu passer inaperçu. Sorti officiellement d’abord en Australie et en Nouvelle-Zélande le 5 juillet 2016, puis aux Etats-Unis le 6 juillet 2016, les adeptes de ce jeu qui s’appui sur la réalité augmentée , avaient trouvé le moyen d’y accéder en passant par des versions officieuses. Déjà au 20 juillet dernier, 45 millions de joueurs ouvraient quotidiennement l’application, de quoi donner le tournis à Facebook, Twitter et autres applications en vogue. C’est donc pour s’assurer de sa pérennité qu’une étude a été commandée au cabinet américain.  

« Au vu du décollage rapide de Pokémon Go en juillet, les investisseurs ont pensé que cette nouvelle expérience allait détourner les utilisateurs de smartphones des autres applications », precise Victor Anthony, analyste chez Axiom Capital Management.

Pokemon-Go-regionale.info
Selon les chiffres de Xiom Capital Management, un mois plus tard, ce sont quelques 30 millions de dresseurs qui continuent cette aventure, soit une baisse de 15 millions. Le cabinet, tente de donner les raison de cette régression et soulève le fait que le jeu demande beaucoup d’investissement en temps et en énergie, aux joueurs qui souhaitent évoluer. Il faut noter que certains joueurs se plaignent aussi de la monotonie du jeu. Capturer des Pokémons peut-être excitant au début mais après, une partie de chasse devient pour beaucoup une activité banale voire ennuyeuse.

Lire aussi : Phénomène Pokémon Go : A la découverte de la communauté des dresseurs de Côte d’Ivoire

Cela, Niantic semble l’avoir compris. En témoigne la déclaration d’un porte-parole de la société au site britannique Arstechnica : « Nous travaillons dur sur plein de nouvelles fonctionnalités excitantes qui devrait arriver dans le futur de Pokémon Go ». Quant à la date de la mise à disposition de ces nouvelles « fonctionnalités-miracles » qui devraient remettre la machine en marche, aucune précision n’a été faite. 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *