Search
mercredi 17 octobre 2018
  • :
  • :

La première juge musulmane des États-Unis retrouvée morte dans un fleuve

Banner_Moov
Banner_SMS_Orange
Banner_MTN_Alerte_SMS

Sheila Abdus-Salaam, la juge associée du plus haut tribunal de l’État de New York et la première femme afro-américaine à siéger à la cour d’appel fédérale, a été retrouvée morte le mercredi 12 avril 2017, dans la rivière Hudson, ont indiqué les autorités américaines.

Âgée de 65 ans, Abdus-Salaam qui avait débuté en 1991 dans l’État de New York était la première femme musulmane à officier en tant que juge aux États-Unis, avant de devenir membre en 2013 de la cour d’appel fédérale. Elle est devenue la première femme de couleur à occuper ce rôle.

La première juge musulmane des États-Unis retrouvée morte dans un fleuve © : DR

« La juge Sheila Abdus-Salaam était une pionnière, qui a passé sa vie à rendre New York plus juste et plus équitable pour tous, souligne Andrew Cuomo, le gouverneur démocrate de l’État de New York. Par ses écrits, son savoir et son inébranlable droiture morale, elle était un agent du bien, dont l’héritage restera présent pendant des années ».

Abdus-Salaam avait été portée disparue quelques heures avant la découverte de son corps. Une autopsie devra être pratiquée pour déterminer la cause de son décès, selon les autorités américaines.

Pour rappel, elle est née en 1952 à Washington DC, où elle a grandi dans une famille ouvrière avec six frères et sœurs. Elle était considérée comme une voix libérale, soutenant souvent les plaideurs vulnérables contre des intérêts puissants tels que les grandes entreprises. Elle était aussi connue pour ses décisions très sincères et réfléchies. Elle s’est fait remarquer en défendant les droits des parents de même sexe pour la conception et la garde d’enfants.




Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *