Search
mercredi 21 février 2018
  • :
  • :
DOOGEE
Camon CM Full Ecran

Prix Jeunesse de la Francophonie 35<35 : À la découverte des 12 meilleurs innovateurs ivoiriens

Banner_Moov
Banner_SMS_Orange
Banner_MTN_Alerte_SMS

12 Ivoiriens ont été répertoriés parmi les 35 jeunes innovateurs francophones. Ces jeunes, bénéficiaires des Prix Jeunesse de la Francophonie 35<35, qui distinguent chaque année des jeunes francophones âgés de 18 à 35 ans, se sont fait remarquer au milieu de 200 candidatures en provenance d’une vingtaine de pays. Leur exploit : avoir développé au cours de l’année des réalisations hors du commun susceptibles d’impactées dans un espace plus que concurrentiel.

En attendant la cérémonie officielle de récompense à Abidjan le 29 octobre, gros plan sur les 12 ivoiriens bénéficiaires des Prix jeunesse la Francophonie 35<35.

Koné Gninlnagnon (29 ans)

01 Koné Gninlnagnon

À 29 ans, Koné Gninlnagnon entend « Aider à l’atteinte de l’autosuffisance alimentaire en riz ». Dans l’agriculture où il excelle, il s’est investi dans la production de cette céréale et s’est assigné comme mission de combler le déficit de production de riz d’environ 1 million de tonnes. Dans cette lancée, son entreprise Katio — Akpa, a mis sur le marché ivoirien « riz Délice », premier riz de luxe d’origine ivoirienne. Koné Gninlnagnon voit les choses en grand, il ambitionne positionner son entreprise au nombre des plus grandes industries de transformation de riz dans le pays. Pour se faire, il compte mobiliser environ 20.000 jeunes à la production du riz en les accompagnant durant 5 ans.

Obin Guiako (32 ans)

06 Obin Guiako

 Initiateur en Côte d’Ivoire du premier FabLab (fabrication laboratory, « laboratoire de fabrication » — lieu ouvert au public où il est mis à sa disposition toutes sortes d’outils) dénommé Baby Lab, Obin Guiako (32 ans), entend « faciliter faciliter l’accès du numérique à tous en promouvant la fabrication numérique et l’utilisation de logiciels libres par le partage des connaissances. À Abobo, où il a installé son FabLab, ce sont plusieurs jeunes qui s’initient à l’open source et à éducation numérique.

Guebo Israël Yoroba (34 ans)

07 Israel YorobaGuebo Israël Yoroba est l’un des influenceurs de la blogosphère ivoirienne. Ce diplômé des sciences politiques, journaliste de formation fait partie des pionniers pour une bonne partie de blogueurs en Afrique noire. Son leitmotiv : “Démocratiser la pratique du journalisme et du multimédia” et à ce titre il crée en 2009 en Côte d’Ivoire Avenue225.com, plateforme où les citoyens peuvent envoyer des articles, des photos ou des podcasts. Le projet s’exporte par la suite dans huit autres pays africains, décliné en » avenue + l’indicatif du pays. (Mali, avenue223, Sénégal, Avenue 221…). Une centaine de jeunes aujourd’hui jouissent des retombées de cette plateforme à travers l’Afrique noire.

Kouamé Ouattara Amie (32 ans)

09 Amie Kouame

 Elle milite pour les femmes, pour leur bien-être, car dit-elle, une femme une bien dans sa peau est capable d’atteindre tous les objectifs qu’elle s’est assignée. Détentrice du premier webzine féminin ivoirien (Ayanawebzine), Kouamé Ouattara Amie a à cœur de « Réveiller les super qualités de chaque femme ». À ce titre, Ayanawebzine se veut être un condensé d’informations, conseils et astuces sur la vie quotidienne de la femme.

Kakou Fonou N’Guessan Rosine (alias Yehni Djidji) (28 ans)

12 Yehni Djidji

Figure de proue du blogging ivoirien (meilleure blogueuse de Côte d’Ivoire au concours E-voir Blog Awards en 2011) Kakou Fonou N’Guessan Rosine (alias Yehni Djidji) est aussi et surtout une amoureuse de lettre. Cette écrivaine de 28 ans a à son actif quatre œuvres et une plateforme qui fait la part belle à la littérature ivoirienne et qui sert de canal aux auteurs pour publier leurs productions écrites. 225nouvelles a publié plus de 400 textes d’une soixantaine d’auteurs. Elle prévoit de rependre la culture littéraire aux analphabètes et aux handicapés visuels à travers un projet de livres sonores dénommé « Loukô ».

Dosso Moussa Kofamos (28 ans)

14 Dosso Kofamos

 L’événement dont Dosso Moussa Kofamos est à l’initiative, « Top 10 de la Mode ivoirienne », s’affiche contre le baromètre de la mode made in Côte d’Ivoire. Il dresse chaque année le bilan de la mode ivoirienne et donne l’occasion aux jeunes exerçant dans le domaine d’intégrer le milieu. Pour lui donc, il est question de « promouvoir une industrie de la mode » comme une source de développement et de création d’emploi.

N’Zore Kouadio N’Doli Germain (35 ans)

15 N'Zore Kouadio N'Doli Germain

Combler le déficit de 40 % en protéines animales et halieutiques, c’est bien la mission que s’est assignée N’Zore Kouadio N’Doli Germain. À travers sa société Douce Mer, il commercialise des poissons congelés et viandes surgelées en gros et demi gros aux populations des régions situées à l’intérieur de la Côte d’Ivoire. Avec un chiffre d’affaires de près de 400,000 euros, Douce Mer a mis en place deux unités d’exploitation et collabore avec plus de 30 demi-grossistes et 90 détaillants réunis à travers un groupement d’intérêt économique (G.I.E).

Bakayoko Mohamed Lamine (33 ans)

16 Bakayoko Lamine

Avec 17 employés et un chiffre d’affaires annuel de près de 500,000 euros, le Groupe Avva Côte d’Ivoire, est une société qui produit du café moulu, du café aromatisé au gout fruité et mélangé avec des épices locales (kinkéliba, kanifi, gingembre) et des grains torréfiés. Son initiateur, Bakayoko Mohamed Lamine a à cœur d’« Africaniser et ensuite démocratiser la consommation du café moulu ». À long terme, il compte écouler environ 1.000.000 par jour de sa trouvaille de Café en Afrique.

Vangsy Goma (31 ans)

17 Vangsy Goma

L’image de l’entreprise de Vangsy Goma, Africab, est étroitement liée au VTC en Côte d’Ivoire. L’entreprise se réclame comme le Numéro en Côte d’Ivoire et regroupe 150 chauffeurs pour une clientèle de plus en plus croissante.

Hien Kouamé Christelle (33 ans)

19 Hien Christelle

Alors que le taux de réussite au baccalauréat est en dessous de 50 % depuis plusieurs années, Hien Sié se donne pour mission d’utiliser internet pour booster les résultats. Sa plateforme, Oniveau, permet à plusieurs élèves de Côte d’Ivoire d’accéder aux devoirs et pratiques des établissements qui ont les meilleurs taux de réussite nationaux aux examens. Et cette initiative lui réussit plutôt bien. De 13,000 euros en 2014, le chiffre d’affaires de Oniveau est passé à 130,000 euros. Pour la prochaine rentrée scolaire, la plateforme sera lancée auprès de 50 nouveaux établissements.

Kadio Kadio Eric (28 ans)

26 Kadio Kadio Eric

 À travers l’Union des Jeunes Parlementaires Africains (UJPA), Kadio Kadio Eric entend impliquer les jeunes du continent dans le processus de développement. L’UJPA œuvre à la formation et à la mise en réseau des Jeunes Parlementaires, à la conception et à l’exécution de programmes socio-économiques destinés à la Jeunesse africaine.

Wothian Hossein (32 ans)

31 Berthe Wothian

Berthe Wothian Hossein est à la tête d’une entreprise qui intervient dans la production, la transformation et la commercialisation des produits d’élevage bovin et leurs dérivés. Cet assistant vétérinaire de formation de 32 ans, à un cheptel de 25 vaches et une production de 300 litres de lait par jour avec plusieurs autres dérivés qui incluent le yaourt mélangé à du gingembre, à la menthe, au bissap, à l’attiéké, au thé de Gambie.



Web redacteur ; Journaliste Radio


Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *