Search
jeudi 22 février 2018
  • :
  • :
Camon CM Full Ecran
DOOGEE

Le procès de l’affaire du « Vol de 50 millions F CFA » des Forces républicaines de Côte d’Ivoire prévu pour 2017

Banner_Moov
Banner_SMS_Orange
Banner_MTN_Alerte_SMS

Une affaire de « vol de 50 millions F CFA », destinés à payer la prime des Forces républicaines de Côte d’Ivoire, circule depuis plusieurs semaines. Parmi les personnes visées par l’enquête, se trouve le lieutenant-colonel Morou Ouattara, Commandant en second des Forces spéciales ivoiriennes, qui selon le Procureur militaire, le Colonel Ange Kessi, n’est pas « coupable ».

Le mercredi 28 décembre 2016, le Procureur militaire, le Colonel Ange Kessi a tenu un point de presse au camp Galliéni d’Abidjan-Plateau, au cours duquel il est revenu sur ce dossier entre autres. A ce sujet, il a expliqué que l’inculpation du Lieutenant-colonel Morou Ouattara, fait suite à sa citation en tant que « coupable » dans le vol des 50 millions de F CFA, par le principal suspect dans cette affaire, Caporal Etienne Brou. Cependant, a-t-il poursuivi, le Lieutenant-colonel Morou est en liberté car sa culpabilité n’a pas encore été prouvée :

« C’est le Lieutenant-colonel Morou qui est inculpé. Mais je tiens à préciser qu’on ne dit pas qu’il est coupable de quelque chose. Non, il n’est coupable de rien au stade de la procédure. C’est pourquoi il est en liberté », a-t-il expliqué.

Ange Kessy - Regionale.info

                                                                                                    Ange Kessy – Regionale.info

Il faut préciser qu’il a été établi que le jour du vol, plusieurs appels ont été passés entre le Caporal Etienne Brou et le Lieutenant-colonel Morou. Aussi, Ange Kessy a ajouté que les enquêtes se poursuivent, le procès lui devant s’ouvrir en 2017.

« Les enquêtes se poursuivent. Les premiers éléments indiquent que le jour du vol, il a eu près d’une centaine d’échanges téléphoniques entre le principal suspect et Morou. C’est ce qui lui a valu son inculpation et il est en liberté », a ajouté Procureur militaire.




Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *