fbpx
Search
vendredi 18 janvier 2019
  • :
  • :

Avant-projet de la nouvelle Constitution : L’opposition reporte son sit-in devant l’assemblée nationale

Banner_Moov
Banner_SMS_Orange
Banner_MTN_Alerte_SMS

La marche de l’Alliance des forces démocratiques (AFD) devant l’assemblée nationale pour exprimer son opposition contre le projet de la nouvelle constitution ivoirienne, ce mercredi, n’aura finalement pas lieu. Au terme d’une rencontre avec le Ministre d’Etat, Ministre de l’intérieur et de la sécurité, Hamed Bakayoko, mardi après-midi, la manifestation a tout simplement été reportée.

La rencontre entre la délégation de l’AFD, qui regroupe 11 partis d’opposition, et le Ministre Hamed Bakayoko, a eu lieu dans l’après midi du mardi. A la sortie de cette rencontre, Pascal Affi N’guessan, président du front populaire ivoirien (FPI) et porte-parole de l’AFD, a annoncé que « l’opposition décide de se retirer et de faire connaitre par des voies appropriées l’attitude à tenir ». Cela en raison des « menaces » évoquées par l’hôte du jour. En effet, selon M. Affi, le Ministre de l’Intérieur a estimé que la manifestation est « inappropriée », d’autant plus que cela fait courir de « grands risques sur la sécurité publique ». Il en veut pour preuve la participation du Chef de l’Etat à l’Assemblée, qui décuple les risques sécuritaires. De ce fait, selon les informations reçues par ses services, d’autres organisations pourraient profiter de l’occasion pour accomplir d’autres actions.

« Je pense que l’opposition a entendu nos arguments en souhaitant se retirer et que cette décision ira dans le sens de l’apaisement et de la paix en Côte d’Ivoire », s’est réjoui Hamed Bakayoko au terme de la rencontre.

hAMED bAKAYOKO

                   Le Ministre d’Etat, ministre de l’intérieur et de la sécurité, Hamed Bakayoko / © DR 

Ce mercredi, le Président Alassane Ouattara présentera l’avant-projet de la nouvelle Constitution à l’Assemblée nationale. L’opposition réunie au sein de l’AFD, projetait de tenir un sit-in devant cette assemblée, pour « faire barrière » à la démarche entreprise par le Chef de l’État.

Afin de mieux accorder leurs violons suite au report de leur manifestation, les membres de l’AFD tiendront une conférence de presse, ce mercredi, au siège du FPI, qui portera sur : « les raisons du report du sit-in et les prochaines actions de protestation contre la Constitution » afin de « déterminer la conduite à tenir ».




Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *