Search
dimanche 18 février 2018
  • :
  • :
Camon CM Full Ecran
DOOGEE

Qualité de la connexion internet : Le Kenya, premier de la zone Afrique et Moyen-Orient

Banner_Moov
Banner_SMS_Orange
Banner_MTN_Alerte_SMS

Les pays qui disposent des meilleures connexions internet sont connus. Dans son rapport intitulé « État des lieux d’Internet au quatrième trimestre 2016 », la société des services de réseau de diffusion de contenu (CDN), Akamai Technologies, a établi un classement des pays qui se démarquent en la matière. Dans la zone Afrique et Moyen-Orient (AME), c’est le Kenya qui occupe la première place.

Le Kenya, champion de la zone Afrique et Moyen-Orient (AME)

En Afrique, seuls 6 pays ont été pris en compte dans le classement 2016 d’Akami. Les débits moyens de ces pays varient entre 15 Mbit/s et 2,2 Mbit/s. Au premier rang de la zone AME, l’on retrouve le Kenya (23e mondial), avec un débit moyen de 15 Mbit/s. Selon le ministre des technologies de l’information et de la communication, Joe Mucheru, ce succès résulte d’une collaboration entre les autorités gouvernementales et les acteurs du secteur privé. A cela s’ajoutent des investissements qui donnent désormais accès à la fibre optique, à la 4G, appuyés par un point d’échange internet.

Derrière le Kenya, l’on retrouve Israël (27e mondial) avec un débit moyen de 14,4 Mbit/s, le Qatar (41e mondial), les Émirats Arabes Unis (48e mondial), le Koweït (56e mondial) et la Turquie (71e mondial). Le deuxième pays africains et 7e de la zone, qui lui arrive 81e à l’échelle mondial, est l’Afrique du Sud, avec un débit moyen de 6,6 Mbit/s. Le Maroc (103e mondial – 5,2 Mbit/s), le Nigeria (114e mondial – 4,1 Mbit/s), la Namibie (125e mondial – 3,0 Mbit/s) et l’Égypte (142e mondial – 2,2 Mbit/s) ferment le classement.

Une hausse mondiale du haut débit

Le rapport classe 148 pays à travers le monde, en s’appuyant sur plusieurs critères dont les vitesses de connexion, l’adoption du haut débit, les interruptions importantes du service Internet, les taux d’épuisement des adresses IPv4 et la migration vers le protocole IPv6. De façon globale, le rapport note une hausse de la vitesse moyenne de connexion mondiale, de l’ordre de 26%. Le débit moyen lui est fixé à 7,0 Mbit/s, par cette étude. Selon David Belson, rédacteur de ce rapport, les tendances du quatrième trimestre 2016 sont encourageantes :

« Les vitesses de connexion Internet continuent d’afficher des tendances positives à long terme partout dans le monde, avec des hausses d’une année sur l’autre particulièrement importantes de tous les indicateurs d’adoption du haut débit, » a-t-il déclaré.

Les évolutions sont marquantes. En 2008, poursuit David Belson, le « très haut débit » se fixait à partir de vitesses de connexions de 5 Mbit/s et plus, et couvrait à peine 16% du territoire mondial. Neuf ans plus tard, 25 % du territoire mondial a accès à des débits de 15 Mbit/s. De nombreuses disparités sont par ailleurs constatées d’une région à une autre, en raison des niveaux de développement des infrastructures de télécommunications parfois à la traine.

Lire aussi : Classement des pays africains les plus avancés dans le secteur des TIC, selon l’UIT

La Corée du Sud reste en tête

L’Europe demeure la championne en termes de croissance du haut débit avec 27 pays sur les 31 faisant partie du classement, qui offrent des débits moyens de 10 Mbit/s. Le vieux continent est porté vers l’avant par la Norvège (2e mondial), avec un débit moyen de 23,6 Mbit/s. Devant la Norvège, se trouve la Corée du Sud (1er mondial – 26,1 Mbit/s), qui est d’ailleurs le seul pays au monde à dépasser la barre des 25 Mbit/s. Le Danemark (6e mondial – 20,7 Mbit/s) fait un bond fulgurant avec une hausse de 29% en termes de de débits, en une année. Il est précédé par Hong Kong (4e mondial – 21,9 Mbit/s), la Suisse (5e mondial – 21,2 Mbit/s). Le top 10 des pays qui disposent de meilleures connexions internet est fermé par la Finlande (7e mondial – 20,6 Mbit/s), Singapour (8e mondial – 20,2 Mbit/s), le Japon (9e mondial – 19,6 Mbit/s) et la Hollande (10e mondial – 17,6 Mbit/s).




Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *