fbpx
Search
mercredi 20 mars 2019
  • :
  • :

RDC / Elections présidentielles : Felix Tshisekedi déclaré vainqueur selon les résultats provisoires

Felix Tshisekedi, candidat de l’UDPS (l’Union pour la Démocratie et le Progrès), élu nouveau président de la République Démocratique du Congo, après plusieurs mois de suspens et d’attente. Martin Fayulu principal candidat de la coalition Lamuka, évoque un braquage électoral. Les résultats provisoires ont été proclamés par la CENI tôt ce jeudi 10 janvier 2019.

Après plusieurs jours d’attente et d’inquiétude c’est très tôt ce jeudi matin aux environs de 3h GMT que les résultats provisoires ont été proclamés par la commission électorale congolaise.

Selon les résultats proclamés par la CENI, Felix Tshisekedi, est élu Président de la République avec 7 051 013 voix, soit 38,57% des suffrages exprimés. Son adversaire Martin Fuyulu arrive en deuxième position avec 6 366 732 voix (34,83%) et le candidat du président sortant, Emmanuel Ramazani Shadary vient en troisième position, avec 4 357 359 voix, soit 23,84%.

                Felix Tshisekedi élu président de la République Démocratique du Congo / ©  DR

Selon le président de la CENI, Corneille Naanga, le taux de participation à ces élections présidentielles s’élève à 47,56%. Ce sont 18 329 318 d’électeurs qui ont participé au scrutin le 30 décembre dernier, sur 40 millions d’électeurs attendus.

Selon plusieurs sources concordantes, avant la proclamation des résultats, les rapporteurs de la CENI ont donné les résultats province par province dans 23 des 26 provinces du Congo.

Dès l’annonce des résultats, Felix Tshisekedi a rendu un vibrant hommage à Joseph Kabila, le présidant sortant. « Je rends hommage au président Joseph Kabila. Aujourd’hui, nous ne devons plus le considérer comme un adversaire, mais plutôt comme un partenaire de l’alternance démocratique dans notre pays », a-t-il déclaré.

Rendant également hommage à son père Etienne Tshisekadi, le nouveau président congolais a promis tout mettre en œuvre afin de matérialiser les rêves de son géniteur. « Je vais faire de mon mieux pour perpétuer son rêve, son rêve d’un pays de droit, d’un Congo meilleur, où nos fils et nos filles peuvent s’épanouir, c’est ce que je cherche », a-t-il affirmé.

La victoire de l’opposition congolaise acclamée par bon nombre de congolais est déjà contestée par le candidat de la coalition Lamuka, Martin Fayulu, qui évoque « un braquage électoral ». Selon lui « ces résultats sont de natures à susciter  le désordre et la chienlit à travers tout le pays ».

Notons que ces résultats quoiqu’ils soient restent provisoires pour l’heure. Les résultats définitifs seront proclamés par la Cour Constitutionnelle du pays d’ici le mardi 15 janvier 2019.




Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *