Search
mercredi 21 février 2018
  • :
  • :
DOOGEE
Camon CM Full Ecran

Référendum Constitutionnel : Affi N’guessan appelle au boycott

Banner_Moov
Banner_SMS_Orange
Banner_MTN_Alerte_SMS

Le président de l’Alliance des Forces Démocratiques (AFD), par ailleurs président du Front Populaire Ivoirien (FPI), Affi N’guessan, a tenu une conférence de presse, ce vendredi 14 octobre 2016 au siège du parti de Laurent Gbagbo. Fustigeant une procédure illégale, dans l’élaboration de la nouvelle Constitution, M. Affi a appelé au boycott du référendum Constitutionnel du 30 octobre.

« Nous appelons tous nos militants, tous nos compatriotes qui croient au combat que nous menons à ne pas se sentir concernés par ce qui va se passer le 30 octobre 2016 »,

c’est l’appel qu’a lancé l’AFD par la voix de son président. Très critique envers la Constitution, Il dénonce une démarche autoritaire, illégale et illégitime du Président de la République et un climat favorable.

affi-nguessan

Conférence de Presse d’Affi N’guessan

« Malheureusement M. Alassane Ouattara a refusé avec obstination de créer les conditions démocratiques, consensuelles et fédératrices d’une telle initiative. Il maintient toujours en prison des centaines d’opposants politiques, des dizaines de cadres proches de l’opposition ont leurs comptes bancaires et avoirs gelés arbitrairement et illégalement depuis 6 ans. Des dizaines et milliers d’ivoiriens sont exilés à travers le monde, craignant pour leur liberté voire leur vie (…) la justice des vainqueurs continue de sévir à travers des procès politiques interminables qui visent à détruire les hommes qu’à rechercher la vérité. La chasse aux sorcières de toutes les administrations publiques et parapubliques se poursuit (…), les populations sans défense et impuissantes sont exposées quotidiennement à l’arrogance et au mépris des gouvernants sans vergogne… » énumère le président de FPI.

Lire Aussi : Annulation du sit-in de l’opposition : « Nous avons remporté une victoire tactique » ( Affi N’guessan )

Affi N’guessan Fustige par ailleurs une procédure «  Monarchique, démagogique et rétrograde » qui selon ses dires, vient confirmer le refus du Président de la République d’établir une Constitution démocratique, consensuelle et fédératrice. Pour lui donc, l’élaboration d’une nouvelle Constitution est un attribut du peuple souverain pour fonder un État démocratique. Il aurait donc fallu mettre en place pour marquer la souveraineté du peuple, selon l’ex-premier ministre ivoirien, une « assemblée constituante ou d’une commission constitutionnelle tenant lieu d’assemblée constituante et regroupant toutes les forces vives de la nation ». De plus poursuit-il, le Président de la République n’avait mandat que pour une révision constitutionnelle et non un changement catégorique de Constitution.

« M. Alassane Ouattara s’est accroché à son comité d’experts qui se définit lui même comme la plume du Chef de l’État et non celle du peuple. Il a fait adopté son projet par son gouvernement puis par son parlement aux ordres, le 05 octobre 2016, de façon expéditive en l’espace de deux jours, ce qui confirme sa volonté de maintenir le peuple en dehors de l’élaboration de cette nouvelle Constitution » déclare le Président de l’AFD.

Par ailleurs, Affi touche du doigt la méconnaissance des textes de Constitution par le peuple à l’approche du référendum.

« À 16 jours du référendum, la quasi-totalité de la population ivoirienne ignore tout de la nouvelle Constitution », regrette-t-il



Web redacteur ; Journaliste Radio


One thought on “Référendum Constitutionnel : Affi N’guessan appelle au boycott

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *