Référendum Constitutionnel : Des bureaux de vote saccagés et pillés par des manifestants

Ce dimanche 30 octobre 2016, les ivoiriens étaient appelés à voter le oui ou le non,  selon qu’ils soient pour ou contre le projet de changement Constitutionnel. Entre contestation et boycott de l’opposition, ses élections ont enregistré des violences dans certains bureaux de vote à Abidjan et à l’intérieur du pays.

Dans la commune de Yopougon, connue comme étant favorable à l’opposition, le bureau de l’école publique de Sicogi II a été saccagé, les bulletins déchirés et les urnes emportées par des manifestants en colère. Certains centres dans les villes de Gagnoa, Daloa, Bangolo ont subi le même sort.

referendum

« Il y a des jeunes qui font des violences, saccagent des urnes mais ça peut pas empêcher le déroulement du scrutin » a déclaré à la presse le ministre de l’intérieur, Hamed Bakayoko, annonçant par ailleurs des sanctions exemplaires contre les responsables. « Ceux qui boycottent le scrutin de façon violent assumeront leurs responsabilités  devant la loi », a-t-il déclaré, avant de conclure : « On a travaillé à redéployer les forces pour faire en sorte que le scrutin puisse se dérouler normalement. Les choses se déroulent bien dans l’ensemble ».

Quant au Chef de l’État, il estime que ces violences sont des cas isolés. « Il y a deux ou trois endroits (…) Je lance un appel pour une élection apaisée (…) La police fait son travail. On peut voter oui ou +non+, ce n’est pas la peine de casser ou de mettre barricades », a-t-il déclaré.

Ultime étape avant l’adoption de la nouvelle Constitution, le référendum n’enregistre pas l’assentiment de toute la classe politique. L’oppositon réunis à travers l’Alliance des Forces Démocratiques (AFD) et le «  Front Du Refus » ont multiplié marches et déclarations pour afficher officiellement leur désaccord à ce projet qu’ils jugent «  monarchique »

 

Une pensée sur “Référendum Constitutionnel : Des bureaux de vote saccagés et pillés par des manifestants”

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *