Search
dimanche 18 février 2018
  • :
  • :
DOOGEE
Camon CM Full Ecran

Référendum : Victoire du « oui » avec 62,70 % des voix

Banner_Moov
Banner_SMS_Orange
Banner_MTN_Alerte_SMS

C’est désormais officiel, le référendum du 20 mars au Sénégal a vu la victoire du « oui ». La commission en charge de la compilation l’a annoncée ce mercredi 23 mars, soit trois jours après le scrutin.

Le oui l'emporte

 Nombre de suffrages valablement exprimés : 2 millions 164 667. Taux de participation : 38,26 %. Ont obtenu, le courant du OUI : 1 million 357 412 ; courant du NON : 807 255.

tels sont les chiffres officiellement livrés par Demba Kandji, président de la Commission nationale de recensement des votes. À Sagar Diouf Traoré, représentante du courant du non au sein de la commission de donner la correspondance de ces résultats en pourcentage.

Le “non” a un pourcentage de 37,29 %, et le “oui”, un pourcentage de 62,70 % .

Cependant, la commission précise que ces résultats sont provisoires,

A charge pour le Conseil constitutionnel, à qui nous allons déférer nos délibérations, de les valider ou de les infirmer , conclut le président.

La mobilisation dont espérait Macky Sall n’a pas véritablement pas eu lieu. Il paie certainement les frais de son renoncement à la réduction de son mandat, mais qu’à cela ne tienne, ses 14 réformes contenues dans le projet de révision constitutionnelle passeront bel et bien.

Les réformes en question

À travers ces réformes, le chef de l’État sénégalais entend, « renforcer la démocratie ».

 Il s’agit de moderniser et de stabiliser nos institutions, de consolider notre démocratie et la forme républicaine de l’État, de renforcer l’État de droit et d’améliorer la gouvernance des affaires publiques  a expliqué Macky Sall dans son adresse à la nation en février dernier.

Il a donc carte blanche pour les mettre en œuvre tout au long de son septennat, ayant renoncé au point essentiel de son projet qui était de réduire son mandat de 2 ans. Les autres points de ce projet de loi sont :

La modernisation du rôle des partis politiques dans le système démocratique,

la participation des candidats indépendants à tous les types d’élection,

la participation des candidats indépendants à tous les types d’élection,

la participation des candidats indépendants à tous les types d’élection,

la promotion de la gouvernance locale et du développement territorial par la création du Haut Conseil des collectivités territoriales,

la reconnaissance de nouveaux droits aux citoyens : droits à un environnement sain, sur leur patrimoine foncier et leurs ressources naturelles,

le renforcement de la citoyenneté par la consécration de devoirs du citoyen,

le renforcement des droits de l’opposition et de son Chef,

la représentation des Sénégalais de l’extérieur par des députés à eux dédiés,

l’élargissement des pouvoirs de l’Assemblée nationale en matière de contrôle de l’action gouvernementale et d’évaluation des politiques publiques, la soumission au Conseil constitutionnel des lois organiques pour contrôle de constitutionnalité avant leur promulgation,

l’augmentation du nombre des membres du Conseil constitutionnel de 5 à 7, la désignation par le Président de l’Assemblée nationale de 2 des 7 membres du Conseil constitutionnel,

l’élargissement des compétences du Conseil constitutionnel pour donner des avis et connaître des exceptions d’inconstitutionnalité soulevées devant la Cour d’appel,

la constitutionnalisation des principes de la décentralisation et de la déconcentration

et l’intangibilité des dispositions relatives à la forme républicaine, la laïcité, le caractère indivisible, démocratique et décentralisé de l’État, le mode d’élection, la durée et le nombre de mandats consécutifs du Président de la République.



Web redacteur ; Journaliste Radio


One thought on “Référendum : Victoire du « oui » avec 62,70 % des voix

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *