Search
jeudi 22 février 2018
  • :
  • :
Camon CM Full Ecran
DOOGEE

Scandale à la SICOGI : Le Directeur Général dénonce un acte de vengeance

Banner_Moov
Banner_SMS_Orange
Banner_MTN_Alerte_SMS

La Société Ivoirienne de construction et de Gestion Immobilière (SICOGI) est au centre d’un scandale sans précédent. Depuis plusieurs jours, des informations au sujet d’un détournement de 600 millions de F CFA destinés à une opération immobilière lancée par le Fonds de Prévoyances Militaires (FPM), a interpellé les autorités ivoiriennes.

Loukimane-Camara-PDG-Regionale.info

                          Loukimane Camara DG de la SICOGI

Suite à un contrat signé entre la SICOGI et le FPM, des retenues jugées illégales par le FPM auraient été effectuées sur l’acompte versé dans le cadre de cette opération. Une lettre adressée à Loukimane Camara, DG de la SICOGI, par le Colonel major Konan Kouamé, DG du FPM, faisait cas de cela tout en mettant en suspend le contrat qui liait les deux parties. Le ministère du budget et du portefeuille de l’État a diligenté un audit pour faire la lumière.
Dans un courrier adressé au Ministre chargé du budget et du portefeuille de l’État, le DG de la SICOGI s’est dit prêt à accueillir cet audit afin de faire la lumière sur ce qu’il qualifie de « dénonciation calomnieuse » :  » Dans un souci de bonne gouvernance et de transparence, nos comptes sont ouverts pour tous les contrôles que la tutelle financière voudrait mener en application des dispositions légales régissant les sociétés à participations financières publiques », précise le courrier.

Lire aussiUn scandale de plus de 600 millions de F CFA oppose la SICOGI au Fonds de Prévoyances Militaires

Il faut préciser que Magassa Ibrahim, Directeur Général (par ailleurs ex-conseiller du Directeur Général de la SICOGI), ainsi que Arkhust Adieba Williams, ex Directeur Commercial et Marking du cabinet Algest Consulting sont accusés par M. Loukimane Camara d’être à la base de cette affaire par souci de vengeance après leurs limogeages. De ce fait, il a sollicité l’arbitrage du Président de la République à travers un audit institutionnel et financier par la Haute Autorité pour la Bonne Gouvernance.

Ci-dessous, une copie du courrier adressé par le DG de la SICOGI au ministre du budget

SICOGI

SICOGI-2-Regionale.info




Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *