Sénégal : Les médecins et les enseignants entament une grève de trois jours

Le Sénégal est paralysé, depuis ce mardi, par une grève générale de trois jour, dans les secteurs de la santé et de l’éducation, en vue d’obliger le Gouvernement à respecter les accords signés 2014.

Medecins et enseignants sénégalais en grève pour 3 jours_Regionale.info
                                             Medecins et enseignants sénégalais en grève pour 3 jours ©DR

Le Syndicat Autonome des Médecins du Sénégal (SAMES) avait déposé un préavis de grève le 27 décembre 2017, pour dénoncer la non application des accords signés avec le gouvernement sénégalais depuis 31 mars 2014.

Ce mouvement de trois jours, selon le SAMES, permettra à Macky Sall de «corriger l’injustice sociale subie par les médecins, les pharmaciens et les chirurgiens-dentistes ».

Les enseignants également abandonnent les salles de classes pour participer à une grève initiée par plusieurs syndicats, dont le Syndicat Autonome des Enseignants du Moyen-Secondaire (SAEMS), du Cadre Unitaire des Syndicats de l’Enseignement Moyen-Secondaire (CUSEMS), du Syndicat des Enseignants Libres du Sénégal (SELS), pour ne citer que ceux-ci.

Ces derniers exigent « sans délai la remise de toutes les ponctions sur les salaires, le paiement des indemnités liées aux examens et la prise en charge correcte des préoccupations des enseignants consignées dans un préavis ».

Ces syndicats d’enseignants réclament le respect des accords signés le 17 février 2014 avec le gouvernement « portants statut des élèves-maîtres sortants des Centres Régionaux de Formation du Personnel de l’Ensemble (CRFPE), l’augmentation substantielle de toutes les indemnités allouées aux enseignants? et surtout les indemnités de logement et d’enseignement ».

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *