SENEGAL : Le pays renoue avec d’énormes progrès d’attractivités

Dans un entretien accordé par le média Français latibune, le directeur général de l’agence des investissements et grands travaux (APIX),Mountaga Sy, à Dakar est revenu sur les initiatives entreprises par les autorités sénégalaises pour une meilleure croissance de leur économie.

Mountaga Sy, DG de l'Apix
  Mountaga Sy, DG de l’Apix

En effet, le directeur de l’APIX, Mountaga Sy, à expliquer les raisons de certains choix menés par le gouvernement sénégalais dans le but de doper leur croissance et de se donner les moyens pour atteint l’émergence fixée en 2025. Ainsi, le Sénégal mise sur des secteurs clés pour une meilleure attractivité de son économie. Ceci passe par le secteur du tourisme, la suppression des visas, le nouvel aéroport de Dakar et enfin de faire la de capitale sénégalaise, « une Smpart city ».

On se rappelle que le Sénégal a mis fin aux suppressions de visas pour la relance de son secteur du tourisme. Un secteur qui contribue au PIB sénégalais à hauteur de 300 milliards de FCFA (458 millions d’euros). La stratégie du gouvernement Macky Sall paye de ses efforts. Nonobstant de problème connu par ce secteur, le retour du Club Med est un soulagement, t pour les acteurs du tourisme au Sénégal. L’ambition pour le président Macky Sall, c’est de faire du Sénégal, un « Hub » touristique axé sur le tourisme d’affaires, le tourisme médical et le tourisme balnéaire.

Quel est la place des entrepreneurs français ?

Mountaga sy a aussi évoqué que le premier partenaire stratégique du Sénégal reste la France. Des projets structurants avec l’ancienne colonie portent notamment sur des coopérations d’accords avec les autorités sénégalais portant sur les infrastructures routières, ferroviaires et aéroportuaires. Il faut noter que le gouvernement sénégalais s’est doté d’un plan de développement appelé « Plan Sénégal émergent » (PSE) qui se décline sur six axes principaux. Ces axes sont entre autres :

  •  les BTP et services
  • L’agriculture
  •  Le tourisme
  •  L’habitat social
  • l’énergie avec les projets miniers
  •  les infrastructures

Ce programme est conçu pour une meilleure attractivité du Sénégal avec une priorité accordée à la France comme principal investisseur.

Pour le directeur de l’APIX, le pays a entrepris d’énormes progrès dans la mesure où, il a fait un véritable bond de 8 % pour les investisseurs privés (1 539 milliards FCFA en 2014 contre 1 659 milliards FCFA en 2015). Ce qui a permis à ce pays d’être classé parmi les 10 pays les réformateurs au monde.

A LIRE AUSSI : Transport Aérien : Air Sénégal SA remplace Sénégal Airlines

En outre, l’attractivité du Sénégal passe par plusieurs réformes dont la construction d’une nouvelle ville, ainsi que la construction du nouvel aéroport de Dakar dont les travaux sont en cours d’achèvement à hauteur de 95 %.

Enfin, pour être un pays moderne, Mountaga Sy a levé le voile sur le projet ambitieux de faire de Dakar une « Smart City » (Ville intelligente) à l’instar d’autres pays qui entreprennent ce projet dont la Côte d’Ivoire, le Rwanda, le Gabon, etc…Visiblement, les autorités sénégalaises sont en marche pour le progrès et un développement économique, social et numérique pour hisser les performances de son économie dans les années à venir.