Sénégal : Le secteur privé s’implique dans la production d’életricité

Le Président sénégalais Macky Sall a inauguré la nouvelle centrale électrique du pays située au Cap des Biches. Pour la gestion de cette centrale, le gouvernement a opté pour le partenariat public-privé.

Selon Macky Sall, le mix énergétique devrait permettre à terme une baisse du prix de l’électricité à un niveau supportable pour les industries et les populations. Le mix énergétique désigne la répartition des différentes sources d’énergie primaire dans la consommation énergétique finale d’une zone géographique donnée. Il inclut les énergies fossiles (pétrole, gaz naturel, charbon) et les énergies renouvelables (biomasse, éolienne, hydraulique et solaire). Ces énergies primaires sont utilisées pour produire de l’électricité, des carburants pour les transports, de la chaleur ou du froid pour l’habitat et l’industrie.

13472214_10208008311663896_707857329_n

Le président sénégalais Macky Sall a inauguré la nouvelle centrale électrique du pays situé au Cap des Biches

Cette énergie caractérise désormais la nouvelle structure de production au Sénégal. Elle sera essentiellement portée par le secteur privé aux dires de Macky Sall, qui a également mentionné que son gouvernement souhaite mettre fin au déficit d’électricité qui perdure dans le pays.

Dotée d’une capacité de 53 Mégawatts (MW), la nouvelle centrale électrique a été construite par l’opérateur américain  « Contour Global » pour un montant de plus de 100 millions de dollarsPour rappel, le gouvernement sénégalais subventionne le prix de l’électricité à hauteur de 20 %.

2 réponses sur “Sénégal : Le secteur privé s’implique dans la production d’életricité”

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *