Situation à l’Université : Soro Guillaume à la rescousse

Le président de l’Assemblée nationale, Soro Guillaume, en sa qualité d’ancien secrétaire général de la Fédération Estudiantine et Scolaire de Côte d’Ivoire (FESCI), entend proposer ses services pour ramener le calme à l’université Félix Houphouët Boigny, secouée depuis le 11 avril par des heurts.

meeting de Soro Guillaume  archives
                Meeting de Soro Guillaume – (archives)

Soro Guillaume dit avoir été interpellé à maintes reprises sur la situation qui sévissait à l’université Félix Houphouët Boigny.

 Depuis quelques jours, je vois sur mon téléphone, dans les mails, beaucoup d’interpellations. Imaginez vous-mêmes que je ne peux être indifférents , informe t — il.

Cet ancien syndicaliste qui dit être rattrapé par son passé, tient en dépit de son statut à calmer les ardeurs

 Malgré le principe sacro-saint de la séparation du pouvoir qui veut que ce ne soit pas le président de l’Assemblée nationale de s’occuper au quotidien des questions de l’université (…) J’ai décidé de demander à rencontrer le président de la République et le gouvernement pour que ma connaissance des questions universitaires et mon passé de militant syndicaliste puissent servir à ramener la paix et la quiétude, sans bruits, dit-il.

M. Soro Kigbafori Guillaume surnommé dans le milieu estudiantin général Bogota  était Secrétaire général de la Fédération estudiantine et scolaire de Côte d’Ivoire (FESCI) de 1995 à 1988. Il a précédé à ce poste Charles Blé Goudé qui l’a occupé de 1998 à 2000.

Une pensée sur “Situation à l’Université : Soro Guillaume à la rescousse”

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *