fbpx

Smartphone : Une croissance de 21% annoncée en Afrique subsaharienne entre 2016 et 2022

Samedi 06

Ericsson a rendu public un rapport sur les prévisions de croissance de la consommation de smartphones entre 2016 et 2022. En Afrique subsaharienne, il est prévu une croissance de 21% sur cette période.

 
Intitulé « l’Afrique dans le contexte mondial des abonnements mobiles 3e trimestre 2016 », le rapport présenté par Banda Sene, Directeur Général d’Ericsson Côte d’Ivoire, fait la lumière sur les prévisions de croissance du secteur de la téléphonie mobile. Selon lui, l’Afrique connaitra la plus forte croissance mondiale, en ce qui concerne l’adoption des smartphones, sur cette période. Cela sera dû notamment à une forte croissance économique ainsi qu’une jeunesse en forte expansion. Cette forte adoption des smartphones contribuera à une croissance des abonnements au haut débit mobile. Ces types de connexion devraient ainsi occuper 78 % du total des connexions internet, avec une importante adoption des objets connectés :

« Les connexions Internet des Objets (IdO) cellulaires va exploser en Afrique subsaharienne et atteindra un Taux de Croissance Annuel Composé (TCAC) d’environ 38% entre 2016 et 2022 », a précisé Banda Sene.

Smartphones-Regionale.info

Lire aussi : Téléphonie mobile : De 6,4 milliards $ en 2015, les revenus des opérateurs atteindront 13,7 milliards $ en 2021 en Afrique

En Afrique subsaharienne, le taux de pénétration du service mobile devrait atteindre 101% en 2022. A en croire le premier responsable de Ericsson en Côte d’Ivoire, la réduction des coûts d’accès à ces services ainsi que l’accessibilité des terminaux sont des facteurs qui contribueront à cette évolution : « la disponibilité des smartphones augmentera et les prix baisseront », a-t-il précisé.
Toutes ces croissances contribueront à créer des emplois, avec l’éclosion de nouveaux métiers, mais aussi à améliorer la vie des populations.

Advertise – Regionale.info



2 thoughts on “Smartphone : Une croissance de 21% annoncée en Afrique subsaharienne entre 2016 et 2022

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *