Soudan du Sud : 46 casques bleus ghanéens suspendu pour abus sexuel

Quarante-six casques bleus Ghanéens, accusés d’abus sexuels, ont été suspendus le dimanche 25 Février 2018 par David Shearer, Chef de la mission de l’ONU au soudan du sud.

Les quarante-six casques bleus auraient entretenu des rapports sexuels payant avec des filles en situation vulnérables. Les filles en question seraient des résidentes d’un camp de protection des victimes de la guerre civile.

Le porte-parole du gouvernement sud-Soudanais Michael Makuei, a déploré ces actes jugés irresponsables et a demandé le départ de ces casques bleus. « Nous ne devrions pas avoir de telles personnes dans ce pays », a déclaré le porte-parole lors d’une interview accordée à l’Associated Press. Les accusés sont présentement à Juba, la capitale Sud- Soudanaise, dans l’attente des résultats des enquêtes en cours.

Notons que ce n’est pas la première fois que des casques bleus sont accusés de s’être livrés à de telles exactions. En 2016, la mission des nations Unies en Centrafrique (MINUSCA) dont les agents étaient issus de quatorze pays, ont été accusés de viol. Mais les résultats des enquêtes avaient donné tort aux présumés victimes de ces abus sexuels.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *