Search
dimanche 18 février 2018
  • :
  • :
DOOGEE
Camon CM Full Ecran

TELECOMMUNICATIONS : Parts de marché et progression des opérateurs au premier trimestre 2016

Banner_Moov
Banner_SMS_Orange
Banner_MTN_Alerte_SMS

L’Autorité de Régulation des Télécommunications de Côte d’Ivoire (ARTCI) a publié son rapport portant sur les indicateurs clés du secteur des télécommunications, sur l’exercice du premier trimestre 2016. Véritable panorama des acquis, performances et évolutions des différents acteurs du secteur, il permet de se faire une idée claire du poids de chacun d’eux, et surtout d’être au parfum des mutations qui ont lieu dans un marché hautement concurrentiel. 

En Comparaison au dernier rapport datant de décembre 2015, il n’y a pas de changements majeurs. Cependant, dans le secteur de la téléphonie mobile, l’ARTCI a procédé au retrait des licences d’exploitation des opérateurs GreenN, Comium, Café Mobile et Warid,  qui récoltaient pour les deux premiers cités, jusqu’alors seuls encore en activité, moins de 4% de parts de marché. Les opérateurs, désormais réduits au nombre de trois, se livrent une concurrence des plus fortes.

Mobile-Regionale.info

Lire aussi : CÔTE D’IVOIRE : Parts de marché, chiffres d’affaires et classement des opérateurs de télécommunication

Côte d’Ivoire Télécom, « leader indétrônable » de la téléphonie fixe 

Fidèle à sa position de décembre 2015, Côte d’Ivoire Télécom, l’opérateur historique, a vu son nombre d’abonnés passer de 264 270 à 268 626, soit une croissance de 1,65%. La société récolte ainsi 95,63% de parts de marché. Sur cette période, elle  a réalisé un chiffre d’affaires de 47 295 202 000 FCFA soit une évolution de 0.68% en une année.  Avec son offre internet commercialisée par Aviso, Côte d’Ivoire Télécom parvient tout de même à s’arroger une part d’abonnés intéressés par l’ADSL, non négligeable. De quoi creuser l’écart entre lui et son seul concurrent, MTN FIXE. 

En véritable outsider, MTN FIXE n’est parvenu à se tailler que 4,37% de parts de marché, soit 12 278 abonnés, contre 12 978, à la même période, il y a un an de cela (-5,39%). Son chiffre d’affaires au premier trimestre 2016 se fixe à 2 929 256 000 FCFA.  

Parts-de-marché-fixe-Regionale.info

                                                                       Source : Rapport ARTCI

Téléphonie Mobile, Orange sur la plus haute marche

Le secteur de la téléphonie mobile ne compte plus que 3 opérateurs. Cette réduction d’acteurs n’a pourtant pas influé sur les positions de ceux qui sont encore en course sur le marché ivoirien. Ainsi, le trio OMM (Orange – MTN – Moov), demeure dans sa logique. Au 31 mars 2016, le nombre d’abonnés au mobile était estimé à 24 554 491. 

Lire aussi : L’ARTCI retire les licences de 4 opérateurs de téléphonie

Le français Orange se taille 45,83% de parts de marché en termes de nombre d’abonnés, avec 11 253 361 d’abonnés, soit une croissance de 4,22% par rapport à décembre 2015.

La société panafricaine MTN arrive en deuxième position avec 32,19% de parts de marché, en termes de nombre d’abonnés, soit 7 904 339 abonnés (une baisse de 2,78% en 3 mois). L’opérateur Moov ferme le classement avec 21,98% de parts de marché. Ce pourcentage représente 5 396 791 abonnés, soit une baisse de 0,21% en 3 mois. 

Les services de téléphonie mobile ont généré un chiffre d’affaires de 215 231 988 000 F CFA au premier trimestre 2016. Orange arrive en tête avec 50,19% de parts (108 026 808 000 FCFA), suivi de MTN (70 060 636 000) et Moov (37 144 544 000 FCFA) en troisième position. 

Parts-de-marché-téléphonie-mobile-Regionale.info

                                                                               Source : Rapport ARTCI

MTN Mobile Money, la « grande chute »

Du côté du mobile money, Orange carbure ! Avec 71,29% de parts de marché, son service de portefeuille électronique compte 4 281 994 utilisateurs. MTN pour sa part arrive en deuxième position avec 22,31% de parts de marché avec  1 339 751 utilisateurs. Durant les trois premiers mois de l’année, le service a connu une forte régression de l’ordre de -64,62%. Le nombre d’utilisateurs est passé de 3 786 338 à 1 339 751.

Seul service à avoir accru son nombre d’utilisateurs sur la période, Moov Money revendique 384 584 utilisateurs contre  326 424 en décembre 2015 (+17,82%). 

En ce qui concerne les fonds générés par le mobile money, le même schéma se dessine. Ainsi, Orange s’accapare 74,33% de parts des 11 081 896 000 FCFA générés, soit 8 236 908 000 FCFA (+41,62%). Loin derrière, MTN a perçu 24,11% de parts avec 2 671 839 000 FCFA (+40,20%). Quant à Moov Money, avec à peine 1,56% de parts, il faut compter 173 149 000 FCFA (+84,33%) générés sur la période. Une progression importante qui pourrait présager de belles perspectives.

Parts-de-marché-mobile-money-Regionale.info

                                                                          Source : Rapport ARTCI

Internet, le fixe et le mobile pour connecter les internautes

Selon les technologies utilisées, l’ARTCI classifie les Fournisseurs d’Accès Internet (FAI), en deux catégories. D’un côté, ceux qui utilisent des technologies filaires et sans fils pour la fourniture d’internet et de l’autre, ceux qui utilisent l’internet mobile, en l’occurrence, les trois opérateurs de téléphonie mobile. 

La première catégorie réunissait au 31 mars 2016, 109 492 abonnés. Sur les 4 opérateurs qui interviennent dans ce secteur, Aviso détient la plus grande part de marché en termes de nombre d’abonnés, suivi de Mtn Internet, Yoomee, puis VipNet et Alink telecom qui ferment la marche. 

  • Aviso : 61 306 abonnés soit 55,99% (+5,86%)
  • Mtn Internet : 39 823 abonnés soit 36,37% (-10,68%)
  • Yoomee : 6084 abonnés soit 5,56 % (+8,62%)
  • Vipnet : 2219 abonnés soit 2,03 % (-0,94%)
  • Alink Telecom : 60 abonnés soit 0,05% (-49,58%) 

Ces 5 opérateurs ont généré sur cette période, un chiffre d’affaires global de 6 587 651 000 FCFA répartis comme suit : 

  • Aviso : 4 400 408 000 FCFA soit 66,80% 
  • Mtn Internet : 1 117 228 000 FCFA soit 16,96% 
  • Vipnet : 816 425 000 FCFA soit 12,39% 
  • Yoomee : 236 334 000 FCFA soit 3,59% 
  • Alink Telecom : 17 256 000 FCFA soit 0,26% 
Parts-de-marché-internet-fixe-Regionale.info

                                                                         Source : Rapport ARTCI

Internet mobile, la connexion la plus utilisée

En Côte d’Ivoire, 98,40% des internautes accèdent à internet via des connexions mobiles. Ce pourcentage représentait, au 31 mars 2016,  6 717 616 abonnés. A ce niveau, les opérateurs multiplient les offres commerciales alléchantes pour s’attirer davantage d’abonnés. Avec l’entrée en service de la 4G, les internautes peuvent désormais, à priori, bénéficier de connexions plus ou moins accessibles et profiter de la mobilité sur laquelle ils sont de plus en plus regardants. MTN arrive en tête, en termes de nombre d’abonnés, avec 43,32% de parts soit 2 910 211 abonnés. Devançant de peu Orange avec 40,23% de parts (2 702 203 abonnés) et Moov avec 16,45% de parts (1 105 202 abonnés). 

Lire aussi : Qu’en est-il vraiment des forfaits internet illimités en Côte d’Ivoire ?

Le chiffre d’affaires réalisé par ces opérateurs s’élève à 10 735 666 000 FCFA. Avec moins d’abonnés que MTN, Orange parvient  à prendre la première place de ce classement. Moov, sans être le premier de la classe, présente une forte progression avec  85,85% de parts, comparativement aux résultats du quatrième trimestre 2015. 

  • Orange : 7 311 064 000 FCFA (+52,06%) 
  • MTN : 1 872 514 000 FCFA (-28,66%) 
  • Moov : 1 552 088 000 FCFA (85,85%)
Parts-de-marché-internet-mobile-Regionale.info

                                                                   Source : Rapport ARTCI

 




5 thoughts on “TELECOMMUNICATIONS : Parts de marché et progression des opérateurs au premier trimestre 2016

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *