Terrorisme: Un message interne d’alerte qui inquiète la population

Le Bénin était « sous tension » ce week-end. À la base, un message d’alerte terroriste émanant du chef d’État major des armées.

 

Ce message radio-téléphone n’est pas nouveau en soi, seulement, il est diffusé en interne, c’est à dire entre les forces de défense et de sécurité du pays (armée de terre, de l’air, forces navales, gendarmerie, police, douanes, eaux et forêts) les appelant à plus de vigilance dans les contrôles aux frontières. Cette fois-ci, ce message privé, s’est retrouvé sur la place publique et il n’a pas fallu longtemps aux sites internets du pays, pour répandre l’information, inquiétant ainsi la population. Une fuite que le chef d’État major, le général Awal Nagnimi tient à ne pas laisser impunie. Il a annoncé, sur RFI, des recherches et des sanctions contre les responsables.

Face à la menace terroriste qui plane dans la sous-région, le Bénin a intensifié la sécurité dans les lieux les plus fréquentés de la capitale  Cotonou. En avril, plusieurs autorités et ambassades avaient alerté leur ressortissant sur de probables attaques terroristes.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *