Un fonds de 2,5 milliards de F CFA décaissé pour l’effort de guerre contre Boko Haram

Le Cameroun est depuis quelques années la cible des assauts du groupe islamiste Boko Haram. Entre attentats suicides et tueries, les victimes enregistrées dans le nord du pays se comptent par centaines. Une enveloppe de 2,5 milliards F CFA est désormais disponible pour aider à la lutte contre ce groupe terroriste.

René Emmanuel Sadi-Regionale.info
René Emmanuel Sadi, ministre de l’Administration territoriale et de la Décentralisation (MINATD)

Dans le cadre de l’effort de guerre des populations et du chef de l’Etat contre la secte islamiste Boko Haram, un fond a été décaissé comme l’a signifié René Emmanuel Sadi, ministre de l’Administration territoriale et de la Décentralisation (MINATD). Cette annonce a été faite lors du comité interministériel de gestion des dons destinés aux populations et aux forces de défense. Sur les 2,5 milliards de F CFA, la contribution spéciale du chef de l’Etat s’élève à 160 millions de F CFA.

Il faut préciser que plusieurs dons en nature ont aussi été faits. Pour ce qui est de la répartition des fonds, 1,5 milliard de F CFA iront à l’endroit des forces de défense et de sécurité tandis que l’autre partie ira à l’endroit des populations de l’extrême-nord. Ces populations, faut-il le rappeler, paient un lourd tribut des attaques meurtrières du groupe islamiste. Selon le gouvernement camerounais, depuis 2013, ce sont 1098 civils, 67 militaires et 3 policiers camerounais qui ont perdus la vie dans des attaques menés par Boko Haram.

Une pensée sur “Un fonds de 2,5 milliards de F CFA décaissé pour l’effort de guerre contre Boko Haram”

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *