Search
mercredi 21 février 2018
  • :
  • :
DOOGEE
Camon CM Full Ecran

Une Taxe sur les importations a été décidé lors du 27è sommet de l’UA

Banner_Moov
Banner_SMS_Orange
Banner_MTN_Alerte_SMS

Les Chefs d’États africains ont adopté le dimanche 17 juillet une mesure visant à taxer les importations afin de financer l’Union Africaine (UA) dans le but de réduire sa dépendance envers des pays donateurs.

La nouvelle taxe sur les importations permettra de générer environ 1,2 milliard de dollars. Selon  M. Claver Gatete, ministre rwandais des Finances, les 54 pays africains pourront ainsi avoir des ressources nécessaires pour l’auto financement de l’Union. L’objectif est de passer à une indépendance financière vis-à-vis des pays donateurs. 

es chefs d’Etats africains ont adopté dimanche lors du sommet de l’Union africaine à Kigali le principe d’une taxe sur les importations pour financer l’organisation pour réduire sa dépendance vis-à-vis des pays donateurs. @Copyright : DR

Les chefs d’Etats africains  au sommet de l’Union africaine à Kigali [email protected] : DR

Le budget de l’exercice 2016-2017 s’élève à 707 millions d’euros. Et les 54 pays africains voudraient désormais compter que sur eux-mêmes pour se financer. Mais entre l’intention et la faisabilité, l’écart est souvent très criant.

Pour le représentant d’Oxfam, cette taxe est une bonne nouvelle. Il s’est félicité de la bonne avancée de cette mesure. Cependant, il a des réserves quant à la mise en œuvre de cette stratégie. Selon Mr. Désiré Assogbavi, cette décision doit nécessairement passer par  le prélèvement des taxes à la source. Il a ensuite affirmé que  c’est encore un moment marquant pour Oxfam de se joindre à la Commission de l’Union Africaine dans le cadre de l’organisation de ce troisième atelier visant à faire venir l’UA vers les citoyens africains et à les encourager a s’impliquer dans ses affaires.

Pour rappel, Le mode de financement de l’organisation, actuellement est  assuré aux trois quarts par des aides extérieures. 




Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *