Search
samedi 24 février 2018
  • :
  • :

Université Félix Houphouët Boigny : Malgré l’appel du président, les cours toujours perturbés

Banner_Moov
Banner_SMS_Orange
Banner_MTN_Alerte_SMS

Les cours à l’Université Félix Houphouët Boigny n’ont toujours pas repris ce lundi 25 juillet 2016. Pourtant, le nouveau président de cette université, le Pr Abou Karamoko, a appelé, ce dimanche 24 juillet, à la reprise.

A peine nommé à la tête de la plus grande Université de Côte d’Ivoire, la Pr Abou Karamoko a très tôt pris ses marques. Et face aux grognes auxquelles il doit faire face, il veut créer un cadre d’échanges avec les étudiants pour immédiatement mettre fin à la situation précaire qui y règne.

 Dans le droit fil de la politique menée par mon prédécesseur, je m’engage à établir le dialogue avec les étudiants, en vue de transmettre avec diligence leurs préoccupations au Gouvernement, dit – il.

Pour l’heure, il invite tous les étudiants à mettre fin à la grève qui secoue l’Université depuis plusieurs semaines :

« J’appelle à l’arrêt immédiat des violences sur le campus et vous invite à une reprise des cours le lundi 25 juillet 2016, à 7 h 30. Il y va de votre avenir et partant de celui de la Nation », exhorte t- il.

Les étudiants au nombre de leurs griefs, réclament de meilleures conditions d’études, car disent-ils, il y a des facultés, comme celle de médecine, où il y a un manque de matériels. Au président de l’Université d’annoncer le décaissement d’un milliard sept cents millions de FCFA par le gouvernement, pour permettre aux UFR des Sciences de la santé de faire les travaux pratiques et les évaluations. Les autres motifs de revendications, poursuit-il, seront solutionnés progressivement, rassure le Pr Abou Karamoko, « Pour ce qui est des autres problèmes qui n’ont pas encore été résolus, le Gouvernement s’attèle à trouver des solutions idoines. Mon équipe appuiera la démarche en cours » dit-il, avant de rassurer les acteurs du campus que tout est mis en œuvre pour garantir la sécurité dans l’espace universitaire.

« Les violences perpétrées sur le campus sont préjudiciables au bon déroulement des activités académiques. Elles détériorent l’image de l’Université Félix Houphouët-Boigny et compromettent gravement l’insertion professionnelle de ses diplômés. Je voudrais rassurer les étudiants et l’ensemble des personnels enseignant et administratif que les autorités académiques ont pris des dispositions pour assurer leur sécurité », indique-t-il.

La nomination du Pr Abou Karamoko à la tête de l’Université Félix Houphouët Boigny survient alors que des violences ont survenu sur le campus la semaine dernière. Une marche des étudiants initiée par la Fédération Estudiantine et Scolaire de Côte d’Ivoire (FESCI), a tourné au vinaigre. Cette situation a poussé le Gouvernement à interdire toute activité syndicale sur l’espace universitaire.



Web redacteur ; Journaliste Radio


One thought on “Université Félix Houphouët Boigny : Malgré l’appel du président, les cours toujours perturbés

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *