Search
jeudi 22 février 2018
  • :
  • :
DOOGEE
Camon CM Full Ecran

Zone UMOA : Une hausse de la dette publique sur les neuf premiers mois de l’année 2016

Banner_Moov
Banner_SMS_Orange
Banner_MTN_Alerte_SMS

Le marché régional de la dette publique sur les neuf premiers mois de l’année 2016 a connu une hausse. En effet, le montant des émissions brutes est passé de 2.087,4 milliards FCFA à 3.363,0 milliards FCFA.

Les émissions nettes ont été de 1.705,9 milliards FCFA à la fin septembre 2016. Elles ont connu une hausse par rapport au montant de 2015 qui a été de 803,6 milliards FCFA.

Zone UMOA : Une hausse de la dette publique sur les neuf premiers mois de l’année 2016 © : DR

          Zone UMOA : Une hausse de la dette publique sur les neuf premiers mois de l’année 2016 © : DR

La politique monétaire au sein de l’Union Umoa est portée sur les titres de long terme. Les obligations ont été de 66,0% contre 57,2% un an plus tôt. D’ailleurs, les opérations d’obligations ont été effectuées à hauteur de 1.304,6 milliards par adjudication et 901,3 milliards par syndication. Les maturités de 7 ans et 10 ans ont concentré 61,6% des mobilisations d’obligations. Pour l’ensemble des émissions (obligations par adjudication et par syndication), le prix du coupon a varié entre 5,0% et 6,5%.

Vingt-neuf émissions au niveau du compartiment des bons du Trésor ont atteint la somme de 1.157,1 milliards FCFA. Les maturités de 12 mois et 24 mois ont été les plus sollicitées avec dix-neuf émissions d’une valeur globale de 728,8 milliards, soit 60,3% de la valeur totale des bons émis sur cette période.

Lire aussi : L’UEMOA prévoit mobiliser 924 milliards au 2e trimestre 2016 pour fiancer les actions de développement

Toutefois, on note une baisse en rythme annuel au niveau des ressources levées par l’ensemble des États en ce qui concerne les bons du Trésor. Le taux d’intérêt moyen pondéré a été de 4,38% sur le trimestre sous revue contre 4,43% sur la même période en 2015. En rythme trimestriel, il s’est replié de 29 points de base.

Quant à la fin septembre de 2016, elle a été marquée par des titres publics ressortis à 8.0217, 8 milliards FCFA. À la fin décembre 2016, on prévoit un montant global des émissions brutes sur le marché régional de la dette publique à hauteur de 4.439,7 contre 3.304,3 milliards FCFA en 2015. Les tombées d’échéances se situeraient à 2.560,6 milliards et les émissions nettes à 1.879,1 milliards. L’encours des titres publics ressortirait ainsi à 8.390,9 milliards à la fin d’année 2016. Il représenterait un PIB à hauteur de 14,4%.




One thought on “Zone UMOA : Une hausse de la dette publique sur les neuf premiers mois de l’année 2016

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *