fbpx
Search
dimanche 21 avril 2019
  • :
  • :

Une plateforme de jeunesse de l’opposition voit le jour

Samedi 06

Les leaders de jeunesse des différents partis politiques de l’opposition, réunis hier jeudi 21 mars 2019, au siège du Parti Démocratique de Côte d’Ivoire (PDCI) ont mis sur pied une plateforme démocratique en vue de la présidentielle de 2020.

Entouré de plusieurs autres jeunes leaders de différents partis politiques de l’opposition, le président de la jeunesse urbaine du PDCI-RDA, Valentin Kouassi a renchéri sur l’unification de l’opposition amorcée par l’ancien président et patron du PDCI-RDA, Henri Konan Bédié.

                             Une plateforme de jeunesse de l’opposition voit le jour / ©   DR

Selon le leader de la jeunesse urbaine du PDCI, c’est au vu « des dérives dictatoriales » du régime actuel que l’ensemble de la jeunesse a décidé de créer la « COALITION DE LA JEUNESSE IVOIRIENNE POUR LA DEMOCRATIE (COJID) ». « Tenant compte des dérives dictatoriales du pouvoir actuel, avec ses conséquences désastreuses à venir, nous, jeunes des partis politiques de l’opposition, avons décidé, pour sauver la mère patrie, de mettre en place un mouvement dénommé, Coalition de la Jeunesse Ivoirienne pour la Démocratie », a déclaré Valentin Kouassi.

Le leader de la jeunesse d’une frange du Front Populaire Ivoirien (FPI), Konaté Navigué a pour sa part indiqué que « ce sont les actions qui font les leaders ». Poursuivant celui-ci a déclaré ceci : « Nous serons une organisation de plus mais qui ne sera pas de trop ».

Lors de son allocution, Konaté Navigué a invité les jeunes à s’armer de courage car selon lui, la jeunesse est capable d’opérer des changements majeurs.

Pour conclure, l’ensemble des responsables de jeunesse des différents partis politiques réunis au sein du COJID ont promis des actions d’envergures dans les jours à venir afin de faire bouger les lignes dans la politique ivoirienne. « Nous n’allons pas nous arrêter à la seule conférence de presse de lancement. Il faut que le pouvoir sache qu’il n’est pas seul à occuper le terrain politique. Nous ferons tout pour que la démocratie s’instaure en Côte d’Ivoire. Nous allons occuper le terrain pour que les choses changent », a déclaré le bouillant valentin Kouassi.

Advertise – Regionale.info



Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *