Alou Doumbia, le numéro 2 de l’attaque jihadiste de Grand-Bassam a été arrêté à Bamako

Banner_Moov
Banner_SMS_Orange
Banner_MTN_Alerte_SMS

Les enquêtes sur l’attaque jihadiste de Grand-Bassam suivent pleinement leur cours. En effet, ce samedi 16 avril 2016, les forces spéciales des services de renseignement malien ont arrêté le numéro deux de l’attaque jihadiste de Grand-Bassam, Alou Doumbia.

Alou Doumbia , un jeune malien de 32 ans, a été arrêté ce samedi 16 avril dans la ville de Bamako, capitale du Mali rapporte l’AFP. Cette information, confirmée par des sources sécuritaires du pays, a nécessité des moyens importants afin de pouvoir appréhender le suspect numéro deux de l’attaque jihadiste de Grand-Bassam (Côte d’Ivoire). Cette opération a été possible grâce à la collaboration des services de sécurité du Mali et de la Côte d’Ivoire à indiqué une source sécuritaire malienne à l’agence de presse.

Le principal suspect de cette attaque du 13 mars 2016 revendiquée par Al-Qaida au Maghreb Islamique (Aqmi) court toujours. Les autorités ivoirienne et malienne recherchent activement Kounta Dallah dont l’identité et l’image ont été largement diffusées dans les médias nationaux et internationaux.

Lire aussi : Kounta Dallah a quitté la Côte d’Ivoire par l’aéroport d’Abidjan

 À ce jour, plusieurs personnes, ayant des liens directs ou indirects avec l’attentat de Grand-Bassam , ont été interpellées dans le cadre de l’enquête. Grace à la collaboration des services de renseignement malien et ivoirien deux autres  maliens ayant participé à l’attentat de Grand-Bassam  avaient été arrêtes dans le nord du Mali.




Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *