fbpx

JEN 2016 / Bruno Koné : « les tarifs de l’internet vont baisser en Côte d’Ivoire »

Samedi 06

Les journées de l’entreprise numérique ont vu la participation du ministre de l’économie numérique et de la poste de Côte d’Ivoire, Bruno Koné, et du ministre des Technologies de la Communication et de l’Économie Numérique de la Tunisie, Noomane FEHRI. En effet, au cours de la deuxième journée qui s’est tenu ce vendredi 20 mai au palais de la culture d’Abidjan, les deux ministres ont participé à un panel, après leurs respectifs mots de bienvenu. Au cours de ce panel, le ministre Bruno Koné a laissé entendre que les tarifs de l’internet vont baisser. 

Le thème retenu pour la troisième édition des Journées de l’Entreprise Numérique, « mobilité, levier de performances des entreprises », a suscité la tenue de plusieurs panels qui se sont évertués à explorer ses différentes approches. L’une des conditions indispensables à l’adoption du numérique et de la portabilité est l’accès aux moyens de communication dont le plus utilisé reste l’internet. En Côte d’Ivoire, au dire du ministre de l’économie numérique et de la poste, Bruno Koné, plusieurs contraintes empêchent une régulation ferme, indispensable à l’amélioration des services de la part des opérateurs. L’une de ces contraintes, a-t-il souligné, est le nombre d’acteurs du secteur :   

« Nous étions dans une configuration de marché avec 9 opérateurs dont 7 opérateurs mobiles et deux opérateurs fixes. Dans ces conditions vous ne pouvez pas faire une régulation sérieuse. Vous ne pouvez pas imposer certaines choses à un opérateur qui est en bonne santé, que vous ne pouvez pas imposer aux autres, sous le prétexte qu’ils sont moins bien portants.   Chaque fois que nous l’avons tenté, nous avons vu que ça n’a pas marché. Nous avons courageusement pris la décision de revenir à quatre opérateurs. Cette décision a été difficile à prendre mais nous l’assumons complètement parce-que  c’est le choix en faveur du développement des TICs en Côte d’Ivoire. »

Bruno Koné - Noomane FEHRI - Jen2016 -regionale.info

                              Le ministre Bruno Koné et son homologue tunisien, Noomane FEHRI  

Ainsi, en revenant à quatre opérateurs, il serait possible de créer le cadre adéquat afin de faire baisser le prix de l’internet qui, au regard du pouvoir d’achat des populations, reste encore coûteux. Cette situation est de nature à freiner considérablement l’adoption du numérique. L’on devrait donc s’attendre à une réduction du coût de la connexion internet, si l’on s’en tient aux propos du ministre :  

Nous sommes donc revenus à quatre opérateurs et à quatre opérateurs nous avons la capacité d’imposer des choses.  » Pour le moment, nous pouvons nous contenter de dire que c’est la prochaine priorité et nous pensons dans les prochains mois nous y appliquer et les tarifs de l’internet en Côte d’ivoire vont baisser.  

Lire aussi : La 3e édition des journées de l’entreprise numérique prône l’usage de la mobilité en entreprise

Il faut préciser que lors de cette journée, il a été procédé à la restitution d’une étude portant sur la maturité numérique des entreprises ivoiriennes, réalisée par le cabinet Deloitte.  De cette étude, il ressort que les entreprises ivoiriennes restent majoritairement sur une approche informatique plutôt que numérique. Aussi, les secteurs qui investissement le plus dans le numérique sont :

  • Les Medias et la communication 
  • Assurance et banque 
  • Télécom et informatique 
Panle-Jen-Regionale.info

                                                                                         Une vue des panélistes

Cette étude fait aussi ressortir un certain nombre d’indicateurs qui peuvent aider les décideurs et chefs d’entreprise, à bien adapter leurs stratégies afin de mieux intégrer le numérique dans leurs activités  : 

  • 60% des entreprises ivoiriennes investissent moins de 10% de leurs chiffres d’affaire dans le numérique
  • 34% des entreprises pensent avoir atteint la maturité numérique
  • Le taux de pénétration de l’internet en Côte d’ivoire est de 31,65%  
  • La Côte d’Ivoire occupe le 115e rang mondial en terme de maturité numérique 

Advertise – Regionale.info



2 thoughts on “JEN 2016 / Bruno Koné : « les tarifs de l’internet vont baisser en Côte d’Ivoire »

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *